Hilary Kearney (Girl Next Door Honey)

Hilary Kearney

Voici le portrait de Hilary Kearney (Girl Next Door Honey)

Hilary, merci de nous accorder cet interview. L’apiculture est un sujet très intéressant et je suis certain que nos lecteurs chez Apis Cera voudraient en savoir d’avantage !

Apis Cera: Peux-tu nous donner ton âge et ta situation géographique ?
Hilary Kearney: Je vis à San Diego en Californie et j’ai 27 ans.

Et à quel âge as-tu commencé l’apiculture ?
Quand j’ai rencontré mon copain il avait une liste de choses sur son mur qu’il voulait accomplir dans sa vie et j’ai vu « apiculture ». J’ai pensé que c’était bizarre et intéressant. Pour son anniversaire je lui ai donc offert un livre pour les débutants mais c’est moi qui l’ai lu et je suis devenu passionnée. Plus je m’y intéressais plus j’étais certaine de vouloir me lancer.

Hilary Kearney (Girl Next Door Honey)

Combien de ruches as-tu actuellement et combien en avais-tu au début ?
J’ai commencé avec une ruche que j’ai attrapé dans un essaim. Mais ça a vite échoué car il n’y avait pas de reine. A la fin de l’été je pense que j’avais 4 ruches, maintenant j’en ai 20.

Combien d’abeilles sont dans tes ruches ?
Ca varie entre 25,000 et probablement 60,000. Pendant l’été les grandes ruches peuvent contenir jusqu’à 100,000 abeilles.

Hilary Kearney (Girl Next Door Honey)

Quelle est ta partie favorite dans l’apiculture ?
Ma partie favorite c’est d’établir une relation intime avec la nature. En tant qu’apicultrice, je porte beaucoup d’attention au climat, aux plantes qui poussent et je me renseigne sur les autres insectes pollinisateurs. Ca me rappelle mon enfance. Je passe des heures a étudier ces petits insectes afin de les comprendre.

N’as-tu pas peur de te faire piquer ?
Bien entendu! Je pense que cette peur ne disparaît jamais. C’est une peur primordiale profondément encrée en nous. Ce qui est amusant, c’est que cette peur de se faire piquer est bien pire que la piqûres elle même. Oui ça fait mal, mais seulement quelques minutes. A priori ça n’est pas grave et j’ai toujours envie de rire de cette anxiété. Je sais que ça n’est pas trop grave et je me fais piquer assez souvent, mais c’est très difficile de maitriser cette peur complément.

Hilary Kearney (Girl Next Door Honey)

Es-tu témoin d’effondrement des colonies dans ta région ? Tes ruches souffrent de ce désastre ?
Une ou deux fois j’ai vu les symptômes classiques de CDD (en anglais, « Colony Collapse Disorder »). A mon sens ces symptômes n’apparaissent que quand les abeilles sont exposées a de grandes quantité de pesticides Néonicotinoïde (je pense que c’est la raison majeure du déclin des abeilles). Lorsqu’elles sont exposées a ces pesticides, leur système immunitaire s’affaibli et elles meurent de causes diverses. Mais la vraie cause c’est ce pesticide. Je ne sais pas quelles ruches je perd à cause de ce pesticide, mais sachant qu’il est utiliser dans les produits ménager et que toutes mes ruches sont en environnent urbain, j’imagine que mes abeilles sont toutes plus ou moins exposées à ce pesticide. J’ai souvent envie d’avoir un scientifique particulier qui m’aiderait a analyser ce qu’il arrive à mes abeilles.

Hilary Kearney (Girl Next Door Honey)

Quel type de fleurs, arbres ou plantes s’offrent à vos charmantes abeilles ?
Il y a une très grande diversité ici, et quasiment du nectar toute l’année car nous avons un climat très doux. Il y a beaucoup de Sarrasin et d’Eucalyptus dans les alentours et les abeilles adorent ces fleurs, mais c’est difficile de trouver une plante dominante à travers la ville car il y a tant de variété!Beaucoup de gens qui hébergent mes ruches voient une augmentation importante des fruits de leurs arbres grâce au fait de partager leur verger avec des abeilles.

Quel est ton type de miel favori ?
Je n’aime pas vraiment les miel qui n’ont qu’un type parce que pour moi ça indique un environnement malsain ou non équilibré pour les abeilles. Quand vous avez des gouts comme l’orange c’est parce qu’elles ont été placées dans un environnement a dominante d’une seule plante, ici les orangers. Je pense que c’est mieux pour les abeilles d’avoir une variété de pollen et du nectar a leur porté. Vous ne mettrez pas votre enfant à un régime total d’orange donc pourquoi le faire avec les abeilles ? Le meilleur miel c’est celui dit de « fleurs sauvages » car il montre bien qu’elles ont eu accès à toutes sortes de fleurs. C’est mieux pour les abeilles et cela donne un miel plus riche.

Hilary Kearney (Girl Next Door Honey)

Où te vois-tu dans un an ?
Quand je regarde en arrière l’année qui vient de s’écouler, je suis très surprise de voir tout le chemin que j’ai fait ! Si je peux faire ce genre de progrès encore l’année qui vient ça serait super ! J’espère seulement pouvoir quitter mon job « de tous les jours » pour passer plus de temps avec mes abeilles et les sujets qui me passionnent. Idéalement je voudrais être apicultrice à temps plein, mais si je n’y arrive pas alors peut être je trouverais un job à mi temps en relation avec l’art, l’environnement, la gastronomie locale ou l’enseignement. Tout ce qui peut faire de cette ville un meilleur endroit !

Autre chose ?
Si vous voulez suivre mes aventures d’apicultrice, vous pouvez regarder ma page Facebook et Instagram !

https://www.facebook.com/GirlNextDoorHoney

http://instagram.com/girlnextdoorhoney

 

Et en version originale:

Hilary thanks for agreeing to do this interview with me! Beekeeping is a very interesting topic I’m sure that our readers at Apis Cera would like to know more about.

Apis Cera: Can you tell us where you live and how old you are?
Hilary Kearney: I live in San Diego, California USA and I am 27.

How and why did you get started with beekeeping?
When I met my boyfriend he had a list of things he wanted to do in his life on his wall and I saw that beekeeping was one of the things and I thought it was weird and interesting so I bought him a beginners book for his birthday but I read it and just got sucked in. The more I researched the more interested I became and I just decided to start doing it.

How many hives do you have currently and how many did you start off with?
I started with one hive that I caught as a swarm. It failed soon after because it turned out not to have a queen. By the end of that summer I think I had 4 hives. I now have 20.

How many bees are in your hives?
It ranges from 25,000 to probably 60,000. In the summer, large hives can have as many as 100,000 bees.

What’s your favorite part of beekeeping?
My favorite part about beekeeping is the intimate connection with nature that comes with it. As a beekeeper, I pay closer attention to weather and what plants are growing and I see other insects and pollinators and try to learn more about them as well. It reminds me of being a kid again. I get to spend hours studying these small insects trying to understand them.

Aren’t you afraid of being stung?
Of course. I am not sure that ever goes away. I think it is an primoridial fear that is deeply embeded in us. The funny thing is, the fear of being stung is much worse than actually being stung. Yes, it hurts but it usually only lasts a minute or two. It normally isn’t such a big deal and I almost want to laugh at all the anxiety I get. I know it’s not that bad and I get stung fairly often but it is very hard to completely master the fear.

Are you witnessing any colony collapse in your area? Does your hives suffer this phenomenon?
Once or twice I have seen the classic symptoms of CCD. It my belief that these syptoms only show when the bees are exposed to large amounts of Neonicotinoid pesticides (which I believe to be the cause of the global bee decline) and that my other colonies may be dying from exposure to sublethal amounts of this pesticide. When they are exposed to sublethal doeses of neonics, the bees immune system becomes compromise and they appear to die from other causes but the real cause is the pesticide. I can’t know which of my hives I lose to this pesticide at the sublethal level but considering that the pesticide is now used in many home products and all my hives are in urban and suburban settings I am kind of at the point where I assume most of my hives are exposed to the pesticide on some level. I often wish I had a labratory and personal scientist to help me study what’s happening to my hives.

What kind of flowers, trees or plants does your environment offer to your lovely bees?
There is a huge variety here and an almost year round nectar flow of some kind because we have such mild weather. There is a lot of buckwheat and Eucalyptus trees around and the bees love those flowers but it is hard to point to a dominant plant throughout the city because there is so much variety. Many of the people who host hives with me have fruit trees and they see a huge increase in the amount of fruit they get by sharing their yard with a beehive.

What’s your personal favorite type of honey?
I really don’t like varietal honeys very much because to me they indicate an unhealthy environment for the bees. When you get these flavors like orange honey, for example, it is because the bees were place in an area with predominantly one type of bloom, like on an orange grove. I think it’s better for the bees to have a variety of pollen and nectar available to them. You wouldn’t want to put your children on an orange only diet, so why would you do that to your bees? The best honey to buy is ‘Wildflower’ honey because it means that the bees had access to many different kinds of flowers. It is better for the bees and it creates a more nutritious honey for us as well.

Where do you see yourself in one year?
Well looking back to a year ago from now, I am pretty suprised at how far I have come. If I can make that kind of progress in this next year, who knows ! I at least hope I will have been able to quit my day job so that I can spend more time with my bees and the subjects I am passionate about. Ideally, I would like to be a beekeeper full time but if I can’t make that work, I would like to be able to do it part time and hopefully find another part time job that is related to art, environmentalist, teaching, local food or really anything that makes this city a better place.

Anything else?
If anyone wants to follow my beekeeping adventures, they should check out my Facebook page and/or my Instagram account !

https://www.facebook.com/GirlNextDoorHoney

http://instagram.com/girlnextdoorhoney