Rakotondrasoa Tolojanahary dit

Rakotondrasoa Tolojanahary dit “Tolotra”

Tolotra, merci de nous accorder cette interview. L’apiculture est un sujet très intéressant et je suis certain que
nos lecteurs chez Apis Cera voudraient en savoir d’avantage !

Apis Cera : Pouvez-vous nous donner votre âge et votre situation géographique ?
Tolotra : Bonjour, j’ai 40 ans et je vis dans l’Hémisphère sud, à Madagascar  (île de l’Océan Indien), Province d’Antananarivo, Région Analamanga, District de Manjakandriana.

Apis Cera : Et à quel âge avez-vous commencé l’apiculture ?
Tolotra : J’ai commencé à l’âge de 32 ans.

Rakotondrasoa Tolojanahary dit Tolotra

Apis Cera : Combien de ruches avez-vous actuellement et combien en aviez-vous au début ?
Tolotra : J’ai commencé par 9 ruches en 2005 puis 70 en 2009. J’ai seulement 15 ruches qui ont survécues à l’arrivée du varroa (La déclaration officielle de la varroatose (18 février 2010)). Aujourd’hui j’ai 105 ruches.

Rakotondrasoa Tolojanahary dit Tolotra

Apis Cera : Quelle est votre partie favorite dans l’apiculture ?
Tolotra : Ce que je préfère c’est l’élevage des reines et la récolte.

Apis Cera : N’avez-vous pas peur de vous faire piquer ?
Tolotra : Lorsque j’étais encore stagiaire en 2002-2003, je me faisais piquer au moins 30 fois par jour. Ça me donnait mal à la tête et de la fièvre pendant 12h. C’était le baptême et le vaccin.

Rakotondrasoa Tolojanahary dit TolotraRakotondrasoa Tolojanahary dit TolotraRakotondrasoa Tolojanahary dit Tolotra

Apis Cera : Etes-vous témoin de l’effondrement des colonies dans votre région ? Voss ruches souffrent de ce désastre ?
Tolotra : Oui ! A cause du varroa. C’est nouveau pour nous. On ne sait pas quoi faire depuis 2010/2011. Il faut faire la recherche et trouver une nouvelle méthode de faire l’apiculture.

Rakotondrasoa Tolojanahary dit TolotraRakotondrasoa Tolojanahary dit Tolotra

Apis Cera : Quel type de fleurs, arbres ou plantes s’offrent à vos charmantes abeilles ?
Tolotra : Notre région est plantée d’eucalyptus (surtout pendant la colonisation). A part l’eucalyptus, des arbres fruitiers et quelques plantes sauvages (plantes tropicales).

Apis Cera : Quel est votre type de miel favori ?
Tolotra : Miel d’eucalyptus, miel de Litchi

Rakotondrasoa Tolojanahary dit TolotraRakotondrasoa Tolojanahary dit Tolotra

Apis Cera : Où voyez-vous votre entreprise dans un an ?
Tolotra : Trouver des traitements efficaces pour lutter contre le varroa, plus précisément de diminuer la pression du varroa et d’augmenter de deux ou trois fois le nombre des ruches à exploiter.

Apis Cera : Autre chose ?
Tolotra : Un grand S.O.S. pour les abeilles du Madagascar! Presque le tiers de 22 régions du Madagascar est déjà contaminé du varroa. Une fois que les régions à forte potentiel (Nord Ouest, Ouest, Sud Ouest, Sud Est de la grande île) seront touché, c’en est fini de la production du miel chez nous. Parce que 55% du miel qui arrive sur le marché, c’est de la cueillette (miel d’abeille sauvage). Aussi, la pression démographique, le défrichement de la forêt naturelle, les feux de brousse,… qui accentuent la disparition de notre abeille endémique de Madagascar et Mascarène (les îles de l’océan Indien) l’apis mellifica unicolor.

Rakotondrasoa Tolojanahary dit TolotraRakotondrasoa Tolojanahary dit Tolotra