Les apiculteurs ont un nouvel allié dans leur lutte contre le frelon asiatique

Frelon asiatique - Apis Cera

Un feu vert contre une bête noire. Les préfectures ont désormais l’autorisation du gouvernement pour ordonner la destruction des frelons asiatiques, prédateur acharné des abeilles.

Il est un terrible prédateur pour les abeilles. Arrivé en France il y a quelques années du côté de Bordeaux, le frelon asiatique s’est ensuite répandu et se montre désormais extrêmement nuisible pour les ruches.

Dans leur combat contre l’insecte, les apiculteurs ont désormais un nouvel appui : la ministre de l’Environnement a annoncé vendredi que les préfectures allaient pouvoir ordonner la destruction des nids de frelons.

Jusqu’ici, faute de cadre légal, les propriétaires voulant éradiquer les nids devaient faire appel au bon vouloir d’apiculteurs professionnels, des pompiers ou à des sociétés privées, pratiquant parfois des prix dissuasifs.

Raymond, apiculteur, salue une « bonne nouvelle »

Depuis des années, Raymond Saunier, un apiculteur girondin, a tenté avec des pièges de préserver ses ruches. Pour vaincre la terrible bête, l’exploitant doit d’abord cibler la reine pour limiter la prolifération des frelons.

Au total, ils sont une trentaine en Gironde à s’y employer. Si la nouvelle mesure de Ségolène Royal est une « bonne nouvelle » pour l’apiculteur, il reste toutefois méfiant, refroidi par des promesses non tenues des précédents ministres.

source: BFM