Comment ne jamais gâcher la cire d’abeille ?

Où aimez-vous brûler vos bougies en cire d'abeille ?
 

L’autre jour, je parlais avec l’une de nos clientes qui me disait combien elle n’aimait pas gaspiller – jamais. Nous avons cela en commun chez Apis Cera.

Une façon dont on s’assure de ne pas gâcher un seul gramme de cire d’abeille de nos bougies lorsqu’elles sont terminées, est de réutiliser ces restes. Malgré tous nos efforts pour tout brûler, il se peut qu’il reste 1cm-1,5cm de cire à la fin de Ambroise ou Lucienne qui ne brûle plus car la mèche est trop petite. Dans ce cas, après refroidissement total de la cire, on la casse en petits morceaux, on retire le bout de mèche restant et lors du prochain allumage d’une Ambroise, on peut réinjecter, doucement et en petite quantité, ces morceaux de cire dans la « piscine » de cire liquide sous la flamme. La durée de combustion en sera prolongée. Vous pourrez aussi bien entendu utiliser cette méthode dans d’autre bougies que les nôtres, et plus facilement dans les bougies chauffe-plat.

Une autre façon serait de la filtrer et l’utiliser dans vos baumes maison, mix d’enduits pour vos meubles ou même « bees wraps ».

La cire d’abeille est précieuse et nous ne voulons en aucun cas la gâcher.

Voulez-vous découvrir la magie des bougies en cire d’abeille ? Elles sont disponibles chez vous en quelques clics.

rappel: Ne jamais laisser une bougie allumée sans surveillance.

Charles, fondateur d’Apis Cera

INSTAGRAM @APISCERA