Posted on

Piqûres d’abeilles et de guêpes : comment les soigner et prévenir le risque allergique ?

Les piqûres d’hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons…) sont souvent bénignes, mais elles peuvent aussi parfois provoquer des réactions allergiques graves. C’est ainsi qu’une quinzaine de décès sont enregistrés chaque année, décès qui pourraient être évités.

Que faire en cas de piqûre ? Comment les éviter ?

Que faire si vous avez déjà présenté une réaction allergique, même mineure, suite à une piqûre de guêpe ou d’abeille ?

Chaque été, les services hospitaliers d’urgence et les SAMU témoignent de cas graves de piqûres d’abeilles, de guêpes et de frelons.

De telles piqûres provoquent deux types de réaction.

– La plus classique est locale (douleur, rougeur et induration au niveau de la piqûre).

– La seconde est générale avec éruption généralisée, œdème au niveau du visage, difficultés respiratoires avec sifflement, voire malaise avec une chute de la tension (choc anaphylactique).
Dans certains cas, cette réaction peut se révéler fatale. C’est ainsi qu’une quinzaine de décès sont enregistrés chaque année, principalement chez des sujets ayant déjà présenté ce genre de réponse lors d’une piqûre précédente.

Que faire en cas de piqûre de guêpe ou d’abeille ?

– Désinfectez la piqûre avec de l’eau et du savon puis appliquez un antiseptique.

– En cas de piqûre à la main, ôtez vos bagues.

Si le dard est resté fiché dans la peau, retirez-le le plus rapidement possible.

Comment faire ? Vous pouvez gratter avec l’ongle ou avec le bord non tranchant d’un couteau (en glissant parallèlement à la surface de la peau) ou d’une carte de crédit. N’utilisez pas de pince à épiler, la glande à venin pourrait éclater et libérer encore plus de venin.
Appliquer ensuite une solution désinfectante.

– Vous présentez les symptômes suivants :

  • Difficulté à respirer ou avaler
  • Langue, lèvre, yeux ou gorge gonflé(e)
  • Malaise, perte de connaissance
  • Nausées, vomissements
  • Éruption cutanée généralisée avec démangeaisons
  • Fièvre, frissons

Et même sans symptôme, si les piqûres sont multiples (une vingtaine chez un adulte et plus de 4 ou 5 chez un enfant) :

Appelez immédiatement le SAMU (15) ou le 112 depuis un téléphone fixe ou un mobile (les numéros d’urgence sont accessibles gratuitement depuis tous les téléphones mobiles, même s’ils sont bloqués ou sans crédit).

En attendant l’arrivée des secours, appliquez la conduite indiquée par le médecin du SAMU.

A savoir :
Une piqûre au niveau du visage (paupières, lèvres…) ou du cou, dans la bouche ou dans la gorge peut rapidement entraîner un œdème. Dans ce cas, il vaut mieux aussi, par précaution, appeler les urgences (SAMU).

Vous avez déjà présenté une réaction allergique dans le passé ?

Si vous avez déjà souffert d’une réaction allergique suite à une piqûre de guêpe ou d’abeille, il y a de fortes chances que les piqûres suivantes provoquent la même réaction, voire une réaction allergique majeure dont la forme la plus grave est le choc anaphylactique.

Précaution importante :

Ayez toujours à portée de main un kit d’adrénaline injectable (prescrit par votre médecin). Ce kit contient un stylo d’adrénaline auto-injectable. Apprenez vous-même, ainsi que votre entourage, à reconnaître les premiers signes d’un malaise et à manipuler le stylo, à l’aide d’un stylo d’entraînement.

N’hésitez pas à utiliser ce stylo à la moindre piqûre d’hyménoptère.

  • Comment faire ? Positionnez le stylo auto-injecteur sur le bord extérieur de la cuisse et maintenez une pression sur le bouton déclencheur pendant dix secondes.

Utile

Apprenez aussi à votre entourage à utiliser le stylo. Il pourrait avoir besoin de vous injecter l’adrénaline nécessaire si un malaise vous empêchait de le faire vous-même.

Après l’injection

Après toute utilisation d’une stylo d’adrénaline auto-injectable, appelez le 15 ou le 112, car une surveillance est nécessaire.

Quelques règles de prudence pour éviter les piqûres ?

  • Limiter les activités extérieures à proximité d’une zone d’apiculture, de nids d’insectes…
  • Si un essaim d’abeilles ou un nid de guêpes ou de frelon est présent à proximité d’une habitation, le faire déplacer par une entreprise de désinsectisation ou en cas d’urgence par les sapeurs-pompiers.
  • Eviter les parfums et les eaux de toilette, car ils attirent les insectes.
  • Porter des vêtements couvrant et de couleur claire.
  • Les couleurs sombres attirent les insectes piqueurs.
  • En présence d’insectes, éviter les mouvements brusques.
  • Ne pas marcher pieds nus ou en sandales dans la nature, notamment près d’un point d’eau ou dans l’herbe.
  • En extérieur, évitez de boire dans des canettes, dans lesquelles pourrait se loger une guêpe ou une abeille que vous avaleriez en reprenant une gorgée de boisson.
  • Dans tous les cas, même si vous buvez au verre, regardez avant dans votre verre si un insecte n’est pas venu s’y baigner !
  • A la piscine ou au bord de la mer, inspectez votre serviette de bain avant de vous y allonger !
  • Dans les piscines privées, utilisez avant toute baignade l’éprouvette pour enlever tous les hôtes qui nageraient en surface et risqueraient de piquer les baigneurs.
  • Si vous roulez et qu’une abeille ou une guêpe rentre dans votre véhicule, arrêtez-vous et ouvrez les fenêtres.

Source : e-santé

Photo de notre amie Sarah Bee Girl par Natalie Faye

INSTAGRAM @APISCERA

  • Majestic our organic honey soap Handmade cold process and delicious
  • Un peu de douceur dans ce monde si dur Merci
  • The other day this beautiful honey arrived in my mail
  • Which one will you choose? Imperial  with its organic
  • My new workspace With a view! This 3x3m room was
  • Faustine and tulips for my birthday! What else!? Faustine et